C’est reparti pour une nouvelle édition de la Foire aux Fromages !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

C’est reparti pour une nouvelle édition de la Foire aux Fromages !

Tandis que les vaches remaquillent les couleurs de leur cuir, les moutons brossent leur toison, les ânes font briller leurs sabots et les chevaux réajustent leur harnais. Tout le monde sera bientôt prêt pour être présenté au pôle agricole de la Foire aux fromages de La Capelle.

 

Dans la halle et ses environs, les logettes seront repaillées pour accueillir des Prim’holtein, des blondes d’aquitaine, des charolaises, des limousines ou encore des salers. Les concours primeront les plus jolies espèces qui feront la fierté des éleveurs.

 

Du côté des ovins, dans les parcs séparant les troupeaux, seront présents  les moutons Texel, Mérinos, Ile de France, charollais, Romane, Mérinos, Heideschaap et cette année, quelques petites races viendront compléter ce tableau d’exposition vivant.

 

A plusieurs reprises dans la journée, l’occasion se renouvellera de pouvoir découvrir la pratique d’une échographie sur brebis ou encore la tonte de moutons.

 

Les ânes seront également  très représentatifs sur cette plate-forme d’élevage avec la participation de  12 élevages. La mascotte du site pourra être dédiée à un petit ânon âgé de quelques semaines seulement.

 

Toute une famille d’alpagas fera l’attrait du secteur car avec leur regard vif et affectueux et leur cri (le humming) ressemblant à un gémissement de bébé, nul ne peut rester indifférent à leur approche.

 

Elancés et robustes comme des chênes, les chevaux de traits occuperont leur place habituelle. Leur caractère docile, leur stature et leur puissance ne manqueront pas d’impressionner le public qui aura cette opportunité du jour de pouvoir les approcher et les admirer.

 

Tout à côté, le maréchal ferrant travaillera le fer rouge en activant son marteau sur l’enclume dont les résonnances se projetteront au loin.

 

Il faudra baisser le regard pour découvrir ensuite les quelques animaux racés de basse-cour  dont quelques uns  font souvent l’attraction des passants par des galipettes ou des postures pour le moins décontractées du registre « club Med ».

 

Selon un timing très chargé, la plupart des espèces se succéderont sur le ring central du pôle agricole pour être présentées aux visiteurs. Les éleveurs qui accompagneront leurs animaux se feront un plaisir de détailler les caractéristiques des races et les passions qui les animent à faire ce métier d’éleveur.

 

Tout le pôle agricole sera donc occupé par les animaux mais aussi par différents exposants dont l’activité gravite autour du métier des agriculteurs. Banque, assurance, CIV (centre d’information des viandes), coopérative laitière, maisons d’aliments du bétail, centres de gestion, GDS, Union des Syndicats Agricoles, Chambre d’Agriculture, matériel agricole etc, etc ; par manque de place, certains stands seront même placés à l’extérieur du pôle.

 

Sur le site, les enfants trouveront entre autres plaisir à exercer leur talent artistique par la peinture sur vache ou sur des chevalets. A la manière d’un feu d’artifice, ces mammifères en résine changeront de couleurs durant les deux jours suivant les inspirations des impressionnistes en culotte courte.

 

Après cette visite dans le monde de l’élevage, les visiteurs pourront continuer leur visite en allant déguster de très bons produits du terroir dans la halle aux fromages et poursuivre leur chemin par la découverte des nombreux autres stands de la foire et de la braderie.

 

Le week-end du 31 août et du 1er septembre à La Capelle est à noter donc dans les agendas ; une telle sortie s’impose dans le département de l’Aisne.

 

P. PERDEREAU

événements

  • {0} - {1}