Le Congrès des Jeunes Agriculteurs

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Entretien avec Charles HUBERT, Président des Jeunes Agriculteurs de l’Aisne

Charles HUBERT

 

1)     Qu'est ce qu'un congrès JA, son fonctionnement et sa finalité ?

"Le congrès des Jeunes Agriculteurs est un temps fort syndical pour la structure JA qui permet de réunir plus de 800 congressistes venus de la France entière pendant 3 jours. On y présente les comptes rendus d'activité, financier et avancées et acquis politiques. Cette rencontre est l’occasion aussi de fédérer, de créer des liens et de rendre ainsi le réseau plus fort ! Au cours du Congrès et au travers du rapport d'orientation, les participants décident des positions à prendre. Cette année, le département de la Sarthe nous accueille. Les JA nous ont ainsi donnés rendez-vous les 16, 17 et 18 juin au Mans pour échanger longuement sur le sujet du Foncier. En effet, l’accès au foncier est problématique en France comme à l’étranger. Et il est frappant de constater à quel point l’accès au foncier est cité par tous les jeunes porteurs de projet comme le premier des facteurs limitants qu’ils rencontrent."

2)     Quels sont les participants au Congrès ?

"Tout adhérent à une structure départementale JA peut se rendre au congrès. Que ce soit au niveau national, régional ou départemental. Chaque région est représentée par une délégation proportionnelle au nombre d'adhérents "régional". En règle générale, le Président départemental est accompagné d'un ou plusieurs administrateurs et de quelques JA des échelons cantonaux afin de les intégrer et de leur montrer que leur voix compte. JA c’est avant tout un réseau où chaque maillon est essentiel, c’est ce qui fait sa richesse et sa force. Si bien que, le département de l’Aisne sera également présent au cours de ces 3 jours."

3)     Au cours du Congrès, est-il facile d'unifier les idées ?

"Les amendements au rapport d’orientation sont, chez les Jeunes Agriculteurs, une vraie preuve de démocratie : chaque adhérent a la possibilité de faire part de ses remarques, de les défendre et de les argumenter au final devant les congressistes (ne serait-ce pour changer une virgule…!).

Pour que cette démocratie fonctionne, nous sommes soumis à un certain nombre de règles et un déroulement cadré.

A savoir par exemple, que le rapport est rédigé et présenté lors du congrès après plusieurs mois d’auditions avec les différentes parties en charge du foncier agricole (représentants de l’Etat, élus nationaux, responsables agricoles, propriétaires et associations) ainsi que de nombreux moments d’échanges avec les adhérents JA de tous les départements au cours des traditionnelles tournées régionales des rapporteurs. Lors de ces tournées, nous avons pour principe de proposer nos amendements en grande région c'est-à-dire Nord-Pas-de-Calais, Ile-de-France et Picardie. Ainsi nous nous harmonisons déjà entre nous."

4)     Que devient le rapport d'orientation après le Congrès?

"Bien évidemment, tout ce travail ne doit pas s’arrêter là. Il est important, après la validation du rapport définitif, de le faire vivre à tous les échelons du réseau : diffusion aux partenaires, approfondissement des orientations prises, thèmes d’AG, soirées débat... sont autant d’exemples d’actions qui permettront de faire progresser et aboutir nos idées."

 

événements

  • {0} - {1}