Partagez vos marges, sauvez l’élevage !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Depuis mercredi 24 juin, près de 50 Jeunes Agriculteurs de l’Aisne sont allés bloquer environ 15 sites (transformateurs, distributeurs). Les jeunes éleveurs tirent le signal d’alarme sur une situation économique dramatique et réclament une revalorisation de leurs productions.

Malgré le début de pourparlers entrepris par la profession, les agriculteurs veulent un passage à l’acte des différents acteurs des filières. Ce mouvement de contestation a été initié par les Jeunes Agriculteurs du Grand Ouest, cette crise des prix est d’autant plus difficile à absorber pour des jeunes exploitations.

Ces mobilisations ponctuelles ciblent les acteurs des filières, les pouvoirs publics ainsi que l’administration et perdureront jusqu’à ce que les engagements promis soient traduits par des faits.

Jeunes Agriculteurs réitère sa demande de contractualisation, notamment au sein des filières animales, seule capable de garantir un engagement sur un volume, un prix, une durée. Sans visibilité économique sur leurs débouchés, les agriculteurs ne peuvent pas survivre économiquement. Par ailleurs l’Etat doit se porter garant de cet équilibre commercial et doit pouvoir sanctionner les comportements abusifs et destructeurs. La loi Hamon qui va dans ce sens n’est toujours pas appliquée à ce jour.

Enfin, rappelons que la survie de l’Agriculture française passera par la mise en avant systématique de l’origine France sur tous les produits alimentaires.

Contact : Noémie COURTIN - noemie.courtin@ma02.org

 

Event JA1

 

événements

  • {0} - {1}