Le monde agricole convié au repas du Premier Ministre

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La Préfécture de Laon a reçu 11 ministres pour une réunion interministériel.

Vendredi 13 mars, la préfecture de Laon a reçu onze de ses ministres et secrétaires d’Etat dans le cadre d’un comité interministériel, présidé par Manuel Valls. Celui-ci était consacré au développement des territoires ruraux et au désenclavement des territoires isolés. Désindustrialisation, faible accès aux services publics, fracture numérique et médicale, paupérisation agricole... La liste des sujets abordés était importante et a occupé une grande matinée.

Les ministres présents :
Najat Vallaud-Belkacem (Éducation), Marisol Touraine (Affaires sociales), Stéphane Le Foll (Agriculture), Sylvia Pinel (Égalité des territoires), Fleur Pellerin (Culture), Patrick Kanner (Ville), Thierry Mandon (Réforme de l’État), Laurence Rossignol (Famille), Pascale Boistard (Droits des femmes), Axelle Lemaire (Numérique) et Myriam El Khomri (Politique de la ville).

Cependant, Manuel Valls et Stéphane Le Foll avaient souhaité avoir à leur table les représentants du monde agricole axonais. Le Président de l’Union des Syndicat Agricole de l’Aisne, Olivier Dauger, et une bonne partie du monde agricole ont ainsi rencontré Manuel Valls au cours du déjeuner. Autour de la table se trouvaient donc les trois syndicats, les représentants betteraviers et laitiers, plus les jeunes agriculteurs. « Je pense qu’il souhaite comprendre pourquoi une partie du monde agricole vote FN », a expliqué M Dauger. La politique agricole commune & les difficultés de son application, la fin de quotas avec la nécessité de soutien des filières, la question des produits phytosanitaires, les réglementations avec l’overdose de normes, les relations avec la distribution et la contractualisation, l’actualité des filières, l’installation, l’agriculture biologique, sont des sujets qui ont été abordés. Malheureusement, l’agriculture vit une période compliquée et les sujets sont très nombreux. Manuel Valls a donné des réponses intéressantes mais certes peu concrètes. « L’écart entre discours et action étant souvent large » explique Olivier Dauger, Président de l’Union des Syndicats Agricoles.

Le Premier Ministre a été conquis par la présentation du milieu agricole du département de l’Aisne. En effet, le Président Olivier Dauger a présenté les performances et atouts de notre département : l’emploi, les 816 communes, la diversité du département et le rôle de la Chambre d’agriculture. Dans une continuité, les Présidents de filière laitière et betteravière ont énoncé de manière concise l’état actuel de ces filières (la fin des quotas). Ce qui a permis au Premier Ministre de se faire une idée de notre agriculture départementale.

événements

  • {0} - {1}