La Vache Verte

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Un grand mouvement national pour valoriser l’engagement des éleveurs de ruminants pour l’environnement.

Vache Verte

La Confédération nationale de l'élevage (CNE) qui fédère le FNPL et la FNB a lancé la semaine dernière un mouvement national Vache verte et son livre vert, qui visent à « sensibiliser les citoyens au rôle fondamental de leur activité dans l'équilibre environnemental du territoire en France ».

L’objectif de cet événement est de rappeler d'une part au public que les éleveurs français et leurs troupeaux participent au maintien, à la préservation et à l'entretien des milieux naturels et des territoires, entretiennent les paysages et rendent de nombreux services nécessaires à la vitalité rurale, au patrimoine et à la gastronomie. Et d'autre part rappeler qu'ils créent de l'emploi.

Le premier rendez-vous de la Vache verte avec le public prend naissance sur le site www.vacheverte.fr où seront disponibles les fondamentaux de ce mouvement national : un livre vert et sa traduction vidéo. Le livre vert appuie le message positif porté par les éleveurs de ruminants. Il présente les atouts naturels des élevages, montre les pratiques et savoir-faire ainsi que les engagements des éleveurs, notamment pour le climat, sur base de témoignages et chiffres clés. Il met également en lumière l'ensemble des services rendus par les élevages dans les territoires. »

Pour en savoir plus, téléchargez-le communiqué de presse.

Ou rendez vous sur le site http://www.vacheverte.fr/

 

Bien entendu les difficultés économiques demeurent dans les exploitations, et la FNPL et le SDPL 02 mènent  en parallèle des actions syndicales pour le redressement du revenu des producteurs. Mais il est essentiel de s'inscrire également vers le grand public dans une communication active et positive sur les sujets environnementaux, d'autant plus en 2015 "Année Climat" avec la Conférence de Paris. Il nous faut donc bien dissocier cette prise de parole de nos revendications qui demeurent vitales pour nos exploitations 

 

événements

  • {0} - {1}